Vannes. Un nouveau visage d’ici 2026 pour le square du Mor-Bihan

ActualitésLocal

La métamorphose du Square Mor-Bihan à Vannes est sur le point de s’accélérer, avec la reprise prochaine des travaux de déconstruction qui devraient s’étendre jusqu’au deuxième trimestre 2026. Lundi 13 novembre, en mairie, a été présenté le projet qui redessinera complètement le quartier vannetais, sur la route en direction de la presqu’île de Conleau.

Morbihan Habitat, propriétaire de la parcelle du square Mor-Bihan, a choisi le projet conçu par le cabinet BNR Clénet Brosset architectes. L’Atelier 15 a concrétisé ces idées en bâtiments pour le bailleur social.

Le projet comprend quatre îlots distincts. Le premier îlot abritera 36 logements en accession à la propriété, six logements locatifs sociaux, et une maison d’assistantes maternelles. Le deuxième îlot comprendra 42 logements locatifs sociaux et un domicile partagé. L’îlot 3 a été vendu à Bouygues Immobilier pour la construction de 44 logements privés et 34 logements en « coliving ». Enfin, l’îlot 4 sera un espace vert de 7 000 m² avec une ferme urbaine.

Après une première phase au printemps, la déconstruction reprendra dans une semaine. La barre emblématique du square sera soumise au tri et au recyclage pendant cinq à six mois. Les permis de construire des trois îlots seront déposés avant la fin de l’année. La livraison des logements de Morbihan Habitat est prévue pour juin 2026, tandis que ceux de Bouygues Immobilier devraient être prêts en septembre 2026, avec la commercialisation débutant en mars 2024.

Morbihan Habitat, propriétaire de la parcelle du square Mor-Bihan, a choisi le projet conçu par le cabinet BNR Clénet Brosset architectes. L’Atelier 15 a concrétisé ces idées en bâtiments pour le bailleur social.

Morbihan Habitat s’engage dans une approche écologique avec une chaufferie bois pour l’ensemble des logements et des panneaux solaires couvrant 925 m² pour l’autoconsommation. L’eau grise sera traitée localement pour être réutilisée dans les WC et les lave-linge. L’îlot Bouygues utilisera la géothermie pour le chauffage collectif et des « matériaux biosourcés niveau 3 » pour la construction.

Une ferme urbaine, gérée par l’association Cols verts, sera au cœur du quartier, produisant fruits, légumes, et fleurs.

La vente de 3 000 m² a contribué significativement au financement de cette opération de renouvellement urbain par Morbihan Habitat. Bien que les loyers des logements sociaux devraient augmenter, les anciens locataires bénéficiaires de l’APL pourraient revenir avec un reste à charge similaire.

 

Actualités

Sortir

Juin 16
Juil 25
Juil 28
28 juillet - 29 juillet