Tumulus de Goërem – Gâvres

DécouvrirSites & Monuments

Le monument mégalithique du Goërem fait partie d’un petit groupe d’architectures dites « coudées » (ou en équerre) situées sur le littoral de l’Armorique, entre l’embouchure du Blavet (Morbihan) et l’estuaire de la Loire.

Cette catégorie diffère des types traditionnels de tombes mégalithiques par un plan montrant un brusque changement de direction qui détermine deux parties principales : un couloir d’accès à une chambre funéraire placée le plus souvent à angle droit et exagérément allongée, ici divisée en quatre compartiments.

Ce monument était recouvert par une dune de sable, jusqu’à ce que celle-ci soit exploitée comme carrière au début des années 1960. Des fouilles ont alors été engagées de 1964 à 1966 pour étudier les structures. Les parois sont constituées de grosses dalles non jointives, séparées par des murets en pierre sèche. Certaines dalles sont d’ailleurs gravées. Un pavage plus ou moins régulier constituait le sol, recouvert par les ultimes traces d’un plancher en bois.

Le mobilier funéraire recueilli autorise une date de construction vers la deuxième moitié du Illème millénaire par des sociétés d’agriculteurs/éleveurs de la fin du Néolithique, au moment où l’on constate une tendance évolutive générale des architectures funéraires vers un allongement de la chambre. En effet, ce type de sépulcre pouvait contenir les ossements accumulés de plusieurs centaines d’individus – et non plus quelques uns d’une élite – déposés là selon des modalités et des pratiques funéraires diverses.

En raison de son équilibre précaire, il est crucial de respecter et de protéger ce monument. La préservation de cette structure est importante pour les générations futures. Les visiteurs doivent faire preuve de sensibilité et d’une attitude responsable envers ce monument unique, afin de permettre sa survie pour les années à venir.

 

 

S’y Rendre

Actualités

Sortir

Juin 16
Juin 21
21 juin - 23 juin
Juil 05