Porte Poterne – Remparts de Vannes

DécouvrirSites & Monuments

Au cours de l’histoire, les villes ont souvent dû s’adapter pour répondre aux changements économiques et politiques de leur temps. Vannes ne fait pas exception.

À la fin du 17e siècle, la ville a connu un essor économique important, notamment grâce à son activité portuaire et à l’installation du Parlement de Bretagne entre 1675 et 1689. Pour faciliter le transport de marchandises à travers la ville, deux portes ont été ouvertes dans l’enceinte médiévale de Vannes, dont la porte Poterne à l’est.

Construite en 1678 par l’architecte local François Cosnier, la porte Poterne a été conçue selon le principe de portes à grands vantaux en bois, avec un passage carrossable surélevé traversant les douves et la Marle. La porte Poterne est devenue le seul passage carrossable ouvert dans le flanc est de l’enceinte, la porte Calmont ayant été fermée au milieu du 17e siècle.

La niche située au-dessus de l’arcade extérieure abrite une statue de la Vierge à l’Enfant, dont l’original est conservé au musée des Beaux-Arts de Vannes. Cette statue témoigne de l’importance de la religion catholique dans la ville à l’époque.

Au siècle dernier, pour répondre aux besoins des véhicules plus hauts, l’arc plein cintre de la porte a été surélevé en 1922, nécessitant la suppression du linteau primitif. Cependant, malgré ces changements, la porte Poterne reste un symbole de l’histoire de Vannes et de son adaptation aux changements économiques et sociaux de son temps.

Actualités

Sortir

Mar 01
14 h 00 - 17 h 30
Mar 03
Mar 03
8 h 30 - 18 h 00