L’obésité : Un fléau mondial en expansion

obésité monde
ActualitésInternational

Une étude récente publiée par The Lancet, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a révélé des données alarmantes concernant l’obésité dans le monde. Entre 1990 et 2022, le taux d’obésité a augmenté de façon exponentielle parmi les enfants, les adolescents et les adultes. Cette progression fulgurante a propulsé le nombre de personnes touchées à plus d’un milliard à travers la planète, indiquant une accélération inquiétante de ce fléau, particulièrement dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Selon les résultats de cette étude, le nombre d’adultes obèses est passé de 195 millions en 1990 à près de 880 millions en 2022, avec une augmentation presque triplée chez les hommes et plus que doublée chez les femmes. De manière plus préoccupante encore, près de 160 millions d’enfants et d’adolescents étaient touchés par l’obésité en 2022, alors qu’ils n’étaient que 31 millions il y a trente ans.

Cette épidémie d’obésité n’épargne aucun continent et a des conséquences graves sur la santé publique. En effet, l’obésité est associée à une augmentation de la mortalité due à diverses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains cancers. La pandémie de Covid-19 a également mis en lumière le lien entre le surpoids et le risque accumulé de complications.

Parmi les enseignements de cette étude, on observe que des pays à revenus faibles ou intermédiaires afficheront désormais des taux d’obésité supérieurs à ceux de nombreux pays industrialisés. Cette transformation rapide des systèmes alimentaires dans ces régions contribue à cette tendance alarmante.

Toutefois, des signes d’amélioration sont observés dans certains pays européens, notamment en Espagne et en France, où l’obésité montre des signes d’infléchissement, surtout chez les femmes. Cela témoigne de l’efficacité potentielle des politiques de santé et des programmes de sensibilisation.

Un aspect notable de cette étude est la coexistence du problème de l’obésité avec celui de la sous-alimentation dans de nombreux pays à revenus faibles et moyens, créant une double charge pour la santé publique. Certaines personnes souffrent encore de la faim, tandis que d’autres ont accès à une alimentation de mauvaise qualité, riche en calories vides et en sucres ajoutés.

Face à cette crise sanitaire mondiale, les mesures de prévention et de prise en charge de l’obésité sont essentielles dès le plus jeune âge. L’OMS appelle à une action concertée de la part des gouvernements, du secteur privé et de la société civile pour mettre en œuvre des politiques visant à promouvoir une alimentation saine, à encourager l’activité physique et à limiter la commercialisation des aliments malsains, en particulier auprès des enfants.

Bien que certains traitements médicamenteux se révèlent prometteurs dans la gestion de l’obésité, il est crucial de reconnaître qu’ils ne constituent pas une solution miracle. La prévention reste la pierre angulaire de la lutte contre l’obésité, et il est impératif d’évaluer attentivement les effets à long terme de ces médicaments sur la santé.

Actualités

Sortir

Avr 21
Avr 21
9 h 30 - 21 h 30
Avr 26
26 avril - 28 avril