Le Japon s’associe aux États-Unis pour une mission historique vers la Lune

lune japonais
ActualitésInternational

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a récemment salué ce qu’il a qualifié de « formidable succès dans le domaine spatial » à la suite d’une annonce historique du président américain lors d’une conférence de presse commune à Washington. Cette déclaration fait référence à une étape significative dans l’exploration spatiale : l’envoi prochain de deux astronautes japonais dans le cadre de missions américaines, dont l’un sera le premier non-Américain à fouler le sol lunaire.

Lors de cette conférence de presse, le président américain a révélé que le Japon jouerait un rôle crucial dans ces missions lunaires en fournissant un rover lunaire, un véhicule d’exploration spatiale de type astromobile. Cette collaboration marque une nouvelle ère dans l’exploration de notre satellite naturel et renforce les liens entre les deux nations dans le domaine spatial.

Cette annonce survient alors que les États-Unis se préparent à reprendre leurs missions vers la Lune dans le cadre du programme Artemis. La mission Artemis 3, prévue pour 2026, sera la première à renvoyer des astronautes sur la Lune depuis les missions Apollo des années 1960 et 1970. Cependant, cette fois-ci, l’objectif est double : non seulement revenir sur la Lune, mais aussi y envoyer la première femme et la première personne de couleur. Cette décision marque une évolution significative par rapport au programme Apollo, qui avait uniquement envoyé des hommes américains, tous blancs, sur la Lune en 1969.

Actualités

Sortir

Mai 25
Mai 31
Juin 02
8 h 30 - 18 h 00