Incendie à Notre-Dame de Paris, la toiture ravagée par les flammes

ActualitésFrance

Un incendie impressionnant était en cours lundi en fin de journée à Notre-Dame de Paris, “potentiellement lié” aux travaux de rénovation de l’édifice, a-t-on appris auprès des pompiers.

D’immenses flammes dévoraient une partie de la toiture du bâtiment, dégageant une épaisse fumée aux teintes jaunâtres.

Le feu, dont la gravité restait encore à déterminer, a pris dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe, ont indiqué les pompiers. Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie se serait déclaré aux alentours de 18h50. La Flèche de l’édifice est tombée 45 minutes après l’incendie.

Plusieurs centaines de pompiers sont en cours d’intervention pour tenter d’éteindre l’incendie qui ravage la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Cet incendie intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne.

Environ 13 millions de touristes visitent le bâtiment chaque année.

Photo: FRANCOIS GUILLOT

D’importants travaux y ont lieu depuis plusieurs mois, notamment pour nettoyer l’édifice, noirci par la pollution.

Très prisée des touristes, cette cathédrale, qui est aussi un sanctuaire marial élevé au rang de basilique, continue d’assurer ses fonctions d’édifice religieux: cinq offices y sont célébrés quotidiennement, et sept les dimanches. Avec les fêtes et célébrations exceptionnelles, ce sont plus de 2.000 offices qui résonnent chaque année sous ses voûtes.

La flèche de la cathédrale, dressée sur les quatre piliers du transept, est un des symboles de la capitale française.

Les touristes d’outre-Atlantique sont notamment particulièrement attachés à Quasimodo et aux autres personnages — immortalisés par le cinéma et la comédie musicale — sortis de l’imaginaire de Victor Hugo, dont le roman “Notre-Dame de Paris” (1831) a amplifié le mouvement en faveur de la restauration de la cathédrale au XIXe siècle.

Actualités

Sortir

Menu