Hausse des carburants: les dépôts pétroliers de Brest et Lorient bloqués

ActualitésLocal

A Lorient et à Brest, mardi 15 mars, les dépôts pétroliers étaient bloqués par des pêcheurs, agriculteurs, transporteurs ou professionnels du secteur des travaux publics. Ils protestent contre la flambée des prix du carburant.

 

“On va rester ici jusqu’à ce qu’on soit entendus” : pêcheurs, agriculteurs, transporteurs ou professionnels du secteur des travaux publics ont bloqué mardi 15 mars deux dépôts pétroliers de l’ouest de la France pour dénoncer l’envolée du prix des carburants.

Dans le sillage des cours du pétrole brut, les prix à la pompe ont flambé en France jusqu’à passer la barre symbolique des 2 euros la semaine dernière : du jamais vu. Ils ont néanmoins reculé lundi, dans un contexte de grande volatilité. “On commence à hausser le ton et ça va aller de plus en plus loin si on n’est pas écouté et qu’on n’a pas des mesures rapides et d’urgence”, a affirmé à l’AFP Sébastien Le Prince, patron-pêcheur venu bloquer le dépôt de Brest, en Bretagne, malgré les promesses du Premier ministre Jean Castex de venir en aide à la profession.

Actualités

Sortir

Menu