Discours de Macron: vaccin obligatoire et pass sanitaire étendu

ActualitésFrance

C’est officiel : la vaccination devient obligatoire pour le personnel de santé et le pass sanitaire sera nécessaire dans les bars, restaurants et trains.

Dans sa prise de parole, ce lundi à 20 heures, Emmanuel Macron a rappelé la situation sanitaire en France. « Notre pays est confronté à une reprise forte de l’épidémie. Le variant Delta est trois fois plus contagieux que la première souche », a fait savoir le chef de l’État, en prédisant la hausse des hospitalisations en août si des mesures ne sont pas prises contre la hausse des contaminations.

Il a confirmé les informations ayant circulé en fin de journée : l’ensemble du personnel soignant et non soignant (cliniques, maisons de retraite ou encore établissements pour handicapés) devra obligatoirement se vacciner contre le Covid-19. « Vous aurez jusqu’au 15 septembre pour vous faire vacciner. À partir du 15 septembre, des contrôles seront opérés, des sanctions prises », a affirmé le locataire de l’Élysée, qui a évoqué la nécessité d’imposer la vaccination à tous les Français. Un projet de loi visant à rendre obligatoire la vaccination des soignants sera présenté en conseil des ministres lundi 19 juillet. Il sera ensuite examiné par le Parlement, selon plusieurs sources parlementaires. « Le principe, c’est que ça aille le plus vite possible », avait souligné dans la journée une source auprès de l’Agence France-Presse. 

Le pass sanitaire obligatoire dans les bars et restaurants

Lors de cette 8e allocution télévisée depuis le début de la crise, Emmanuel Macron a confirmé l’instauration du pass sanitaire dans tous les événements recevant plus de 50 personnes à partir du 21 juillet, dès le début du mois d’août aux bars, restaurants, trains, avions, maisons de retraite et hôpitaux. Ce pass sanitaire est déjà en vigueur dans les lieux accueillant plus de 1 000 personnes, autrement dit notamment les stades, et les discothèques recevant plus de 50 personnes.

Ces mesures, actées au cours d’un conseil de défense Covid qui s’est tenu dans la matinée, visent à mettre la pression sur les personnes qui ne se sont pas encore fait vacciner. Emmanuel Macron pourrait annoncer d’autres mesures pour contrôler les voyages avec les pays où la situation se détériore, comme l’Espagne ou le Portugal. Le conseil sanitaire suggère également des « restrictions » dans les territoires les plus touchés, « y compris en juillet et en août et dans des zones de vacances », et évoque la possibilité d’un pass vaccinal. En attendant, la préfecture de police de Paris a annoncé que le pass sanitaire et le port du masque seraient indispensables pour assister au défilé militaire du 14 Juillet mercredi sur les Champs-Élysées.

Concernant l’assurance-chômage, la mesure sera « pleinement mise en œuvre » le 1er octobre. Emmanuel Macron a demandé au gouvernement de lancer « un plan massif de formation et de requalification » des chômeurs de longue durée. Au sujet des retraites, ce chantier sera mené quand l’épidémie sera sous contrôle. « L’âge de départ à la retraite doit être plus tardif », a-t-il annoncé, en confirmant sa volonté de supprimer les 42 régimes spéciaux.

Actualités

Sortir

Menu