Déconfinement : aucun événement de plus de 5 000 personnes avant septembre

ActualitésFrance

Dans le cadre du plan de déconfinement à partir du 11 mai, aucun événement de plus de 5 000 participant ne pourra se tenir avant septembre, a indiqué ce mardi le Premier ministre Édouard Philippe devant l’Assemblée.

Cette mesure concerne « les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants et font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance », a détaillé le Premier ministre.

Musées, salles de cinéma et de concert resteront fermés

Les grands musées, les salles de cinéma, de concert et les théâtres resteront fermés après le 11 mai, contrairement aux médiathèques, bibliothèques et petits musées qui pourront rouvrir leurs portes.

« Parce qu’ils peuvent fonctionner plus facilement en respectant les règles sanitaires, les médiathèques, les bibliothèques et petits musées, si importants pour la vie culturelle de nos territoires, pourront rouvrir leurs portes dès le 11 mai », mais a contrario, les grands musées, qui attirent un grand nombre de visiteurs hors de leur bassin de vie, les cinémas, les théâtres et les salles de concert, où l’on reste à la même place dans un milieu fermé, ne pourront pas rouvrir », a-t-il précisé.

Parcs et jardins : suivant les départements

Édouard Philippe a précisé que les plages, fermées depuis le début du confinement, resteront « inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin ». Le Premier ministre a également indiqué, devant les députés, que les parcs et jardins « ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active ».

Mariages : pas avant le 2 juin

Les cérémonies religieuses, comme les baptêmes ou mariages, ne pourront se dérouler « avant le 2 juin ». « Les lieux de culte pourront continuer à rester ouverts. Mais je crois qu’il est légitime de leur demander de ne pas organiser de cérémonies avant le 2 juin », a indiqué Édouard Philippe.

« Les cérémonies funéraires resteront évidemment autorisées » après le 11 mai, mais « comme aujourd’hui dans la limite de 20 personnes », a-t-il ajouté.

« Les cimetières seront à nouveau ouverts au public dès le 11 mai », a ajouté le chef du gouvernement devant l’Assemblée nationale.

Les rassemblements de particuliers seront limités « à 10 personnes ».

Actualités

Sortir

Déc 02
Déc 03