Décès de l’amiral Philippe de Gaulle : un hommage national la semaine prochaine aux Invalides

Décès de l'amiral Philippe de Gaulle
ActualitésFrance

La France a perdu une de ses figures les plus illustres avec le décès de l’amiral Philippe de Gaulle, fils du général Charles de Gaulle. Décédé à l’âge de 102 ans dans la nuit du mardi au mercredi à l’Institution nationale des Invalides, sa vie fut un modèle de dévouement et d’honneur au service de son pays.

Né le 28 décembre 1921 à Paris, Philippe de Gaulle avait embrassé la cause de la France libre dès les premières heures du conflit mondial. Ancien élève de l’Ecole navale, il s’était engagé dès 1940 dans les Forces navales françaises libres, marquant le début d’une carrière militaire aussi distinguée que celle de son père. Enseigne de vaisseau, il prit part aux campagnes de l’Atlantique Nord, avant de rejoindre la célèbre division Leclerc pour la libération de la France en 1944-45. Promu lieutenant de vaisseau en 1948, puis capitaine de corvette en 1956, il atteint le grade d’amiral en 1980, avant de se retirer de la vie militaire deux ans plus tard.

La suite de son parcours le mena dans l’arène politique où, en tant que sénateur de Paris de 1986 à 2004, il défendit les valeurs gaullistes sous les étiquettes du RPR puis de l’UMP. Sa contribution ne s’arrêta pas à ses engagements publics; il œuvra également à la préservation de la mémoire de son père, le général de Gaulle, en partageant avec le grand public des ouvrages tels que « De Gaulle, mon père », enrichissant ainsi l’histoire de la France de témoignages personnels et intimes.

Sa disparition a suscité une vague d’hommages à travers le pays. Le président Emmanuel Macron a souligné la bravoure et l’honneur de cet homme qui n’a jamais failli à l’appel de son pays. Un hommage national lui sera rendu la semaine prochaine aux Invalides, réunissant la nation dans le souvenir de son dévouement.

 

Crédit Photo : AFP

.

Actualités

Sortir

Avr 21
Avr 21
9 h 30 - 21 h 30
Avr 26
26 avril - 28 avril