Covid-19 : Didier Raoult invite le personnel soignant à se faire vacciner

ActualitésFrance

L’infectiologue controversé Didier Raoult s’est dit vendredi 9 juillet favorable à la « vaccination systématique des personnels soignants ».


Alors que le débat sur la vaccination obligatoire des soignants fait rage, le professeur Didier Raoult demande à ses confrères de se faire vacciner contre le Covid-19. L’infectiologue auteur d’un traitement critiqué contre la maladie a confirmé, vendredi 9 juillet dans un tweet, qu’il était favorable à la « vaccination systématique des personnels soignants ». Figure controversée depuis le début de l’épidémie, Didier Raoult s’était attiré des critiques supplémentaires en remettant en cause l’opportunité d’une campagne de vaccination généralisée.

« Au vu des enjeux de l’épidémie actuelle, je suis favorable à la vaccination systématique des personnels soignants, avec les vaccins recommandés pour leur classe d’âge. J’encourage donc tous mes collègues à se rapprocher de leur centre de vaccination », a tweeté le directeur de l’IHU Méditerranée infection. Une prise de position qui a généré de nombreuses réactions, Didier Raoult ayant souvent été porté aux nues par les milieux antivaccins et complotistes. Certains internautes s’interrogent sur ce qu’ils voient comme un revirement suspect. Mais d’autres rappellent que l’infectiologue ne s’est jamais prononcé contre le vaccin.

Circonspect sur la vaccination pour tous

« Oui, je suis pour la vaccination, mais pour une population à risque d’être particulièrement surexposée, ou à risque de faire des formes graves », a-t-il dit à l’AFP, jeudi 8 juillet. Il s’était en revanche montré plus circonspect sur l’opportunité de vacciner toutes les classes d’âge sans comorbidité. « L’indication vaccinale qui ne me paraît pas contestable, c’est quand vous avez un risque. Le bénéfice individuel est d’autant plus important que vous êtes plus exposé. […] Est-ce que la vaccination générale permet de lutter contre la contagion ? Ce ne sont pas des éléments qui sont clairs dans la littérature ni dans la vraie vie », avait-il poursuivi.

Actualités

Sortir

Menu