Chine: record de nouveaux cas importés de Covid-19

ActualitésInternational

La Chine a annoncé samedi 97 nouveaux “cas importés” de contamination au nouveau coronavirus, dus à des personnes arrivant de l’étranger, un niveau jamais atteint depuis le début mars et la publication de ce décompte.

L’épidémie est globalement endiguée dans le pays: seules deux cas locaux supplémentaires ont été recensés par le ministère de la Santé. Mais les autorités s’inquiètent d’une deuxième vague épidémique apportée par les voyageurs internationaux.

Face à ce phénomène, la Chine a fermé ses frontières fin mars à la quasi totalité des étrangers. Les nouveaux cas importés sont donc principalement le fait de Chinois rentrant chez eux.

Les ressortissants étrangers restent cependant surveillés. Notamment à Pékin où beaucoup ont constaté samedi que leur “code de santé” était brusquement passé du vert (aucun problème) à l’orange (obligation d’être en quarantaine chez soi).

Ce code QR sur smartphone, généré par une application mobile officielle de la mairie, est attribué en fonction des déplacements dans des zones à risque et d’éventuels contacts avec des personnes contaminées.

Montrer un code vert est devenu nécessaire pour pouvoir entrer dans des bâtiments ou des centres commerciaux.

Un grand nombre d’étrangers à Pékin semblaient touchés par ce brusque changement de couleur sans raison apparente, a indiqué une source diplomatique à l’AFP. Un statut qui les oblige en théorie à rester confinés à domicile.

Contacté, un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré ne pas être au courant d’une quelconque décision des autorités obligeant les étrangers de la ville à se placer en quarantaine.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si ce changement de statut était dû à un problème informatique ou à une volonté délibérée des autorités.

Outre ces 97 nouveaux cas importés annoncés samedi, portant le total à 1.280, la Chine n’a fait état d’aucun nouveau décès dû au Covid-19.

Le bilan officiel est donc de 82.052 personnes contaminées par le nouveau coronavirus dans le pays depuis le début de l’épidémie, et 3.339 morts.

Pour réduire l’afflux de malades venant de l’étranger, la Chine a fermé fin mars ses frontières pour une durée indéterminée à la quasi-totalité des étrangers. Elle a aussi réduit drastiquement les vols internationaux.

Toute personne entrant dans le pays se voit par ailleurs imposer une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Crédit Photo: Noel Celis

Actualités

Sortir

Menu