Arradon. Implantation d’une haie champêtre pour le climat et la biodiversité

ActualitésLocal

Ce vendredi 24 novembre au lieu-dit La Brèche, une initiative environnementale majeure a pris racine avec l’implantation d’une haie champêtre le long d’un talus sur une distance de 300 mètres. Ce projet, intégré dans le programme innovant « De nouvelles forêts pour le climat et la biodiversité » initié par Clim’Actions, vise à reproduire cette action bénéfique sur l’ensemble des territoires.

Le talus en question était avant composé de remblais recouverts d’une végétation annuelle et dense, présentant des défis écologiques importants. S’étendant sur 300 mètres linéaires, il est séparé de la route par une rigole en béton destinée à l’évacuation des eaux de pluie.

Cette initiative collaborative a été rendue possible grâce à la coopération de divers partenaires. La mairie d’Arradon, le conseil départemental (propriétaire de la parcelle), les Demeures Marines (mécène de la plantation), les marraines et parrains, ainsi que les ostréiculteurs, qui ont fourni des poches à huîtres usagées, ont tous contribué à la réalisation de ce projet écologique.

La journée de ce vendredi a débuté dès 9h avec l’arrivée de l’équipe de Clim’Actions et des bénévoles sur le site pour préparer la plantation. En fin de matinée, trois classes d’élèves de l’école primaire « Les Corallines » d’Arradon ont été accueillis par Clim’Actions pour une séance d’animation de sensibilisation intitulée « Pourquoi et comment planter des arbres ? ». Juliette Le Gagnec, salariée de Clim’Actions, a dirigé cette session éducative.

L’après-midi est consacrée à la participation des habitants d’Arradon, des marraines et parrains des arbres, les salariés des entreprises mécènes, les bénévoles de Clim’Actions et l’équipe municipale d’Arradon se sont rassemblés pour planter les 300 arbres. Les essences sélectionnées pour cette plantation comprennent des arbres de hauts jets tels que le merisier, le chêne sessile et le sorbier des oiseleurs, ainsi que des essences arbustives telles que l’aubépine, le houx, le prunellier, le pommier sauvage, l’érable champêtre, le sureau, le cornouiller et l’églantier.

Une innovation notable de ce projet réside dans la protection des plantes assurée par des poches à huîtres usagées, récupérées auprès des ostréiculteurs locaux. Cette approche ingénieuse allie la préservation de l’environnement avec la réutilisation de matériaux existants.

Depuis le lancement du programme en décembre 2017, Clim’Actions a déjà planté plus de 11 000 arbres en collaboration avec les communes partenaires de Ploeren, Saint-Avé, Saint-Congard, Saint-Nolff, Sulniac, Theix-Noyalo et Vannes. Cette nouvelle réalisation à Arradon s’inscrit dans la continuité de cet engagement en faveur du climat et de la biodiversité, démontrant qu’une action collective peut avoir un impact significatif sur notre environnement local.

 

 

Actualités

Sortir

Juin 16
Juin 21
21 juin - 23 juin
Juil 05